Le Paradis des animaux - Belgium, 2012/2013 (Work in progre - PhMuseum

Le Paradis des animaux - Belgium, 2012/2013 (Work in progre

Thomas Freteur

2012 - 2013

Le Paradis des animaux - Belgium, 2012/2013 (Work in progress)

"Le Paradis des Animaux" (The Animal Paradise) is a rather peculiar microcosm, not far from the center of Liège (Belgium), where walk around all sorts of colorful characters and normal! Open on Wednesday and weekends, every day has its share of visitors. The curious? No, most nostalgic, sentimental and sometimes even romantic! These people have lost a loved one in the form of a dog, cat, rabbit, horse, cow, etc.. And they do not want to give them a death unworthy. Robert opened the cemetery in 1993 after many years of commitment and patience with the belgian administration . With Marie-France, they monitor from their house as a watchtower on the many graves that cover more than 1,400 animals ...

Thomas Freteur l Out of focus

{{ readMoreButton }}

  • Tous les dimanches, Nathalie vient se receuillir auprès de Elsa, Breakfast, Country et Ophélie.

  • "Je suis un orphelin international, c'est pour cela que j'ai eu plusieurs animaux"

  • Après moult subterfuges législatifs, le premier être humain est enterré auprès de ses bêtes au Paradis des animaux

  • -"Notre grand-mère n'a pas pu nous accompagner. On vient de Soignies"

  • "Avant il y avait la cafétaria du cimetière, maintenant, on a agrandi notre maison"

  • " J'ai été bien déçu par les gens dans cette vie... Mais mon Tommy, il ne m'a jamais déçu!"

  • Pour la plupart des visiteurs du cimetière "Le paradis des animaux", perdre son animal, c'est comme perdre son enfant ou un membre de la famille

  • "Tcheutcheu" est décédé suite à un abscès dentaire. C'est le deuxième lapin que la famille enterre dans cette concession

  • "Il est mort de vieillesse, à 17 ans! Mais, il nous a vu grandir"

  • "La douleur est toujours là, même quinze ans après!"

  • Alternative à l'équarissage, à la crémation ou au trou au fond du jardin. L'emplacement au Paradis des animaux s'élève à 162 Euros

  • Un monument funéraire coute entre 250 Euros et ... "Chacun met ses moyens où il le souhaite" me dit un visiteur régulier

  • - Robert, fondateur du cimetière, observe son "jardin" de pierres - Cette dame de 75 ans a plusieurs bêtes enterrées au Paradis des animaux. Elle vient de payer pour 5 ans de cotisation à venir

  • "En Espagne, ces lévriers sont trop souvent torturés et abandonnés lâchement après avoir servi pour la chasse. Nous avons créé une association qui les receuille et les remet sur patte"

  • Dans votre jardin, selon la loi, vous êtes obligés de creuser un trou à minimum 60cm de profondeur afin d'enterrer votre animal. Pour un cheval, ici, on fait un trou de 4m et il y repose debout!

  • - "Mon voeu le plus cher, c'est de reposer un jour auprès de mon Loulou"

  • - Dans cette concession, il y avait plus de 40 rats et oiseaux, une vraie arche de noé mais le propriétaire trouvait toujours à redire. Finalement, il a les tous incinérés et il a fabriqué son propre mausolé dans son jardin
    - La plus vieille cliente du cimetière, me dit on...

  • Dans le funérarium du cimetière, quelques instants de receuil avant la mise en terre.


Newsletter