Le temps d'une pause - PhMuseum

Le temps d'une pause

Cloé Harent

2019 - Ongoing

France

Le temps d’une pause

Avant l'avènement de la production industrielle, le but premier des hommes n'était pas de posséder mais de vivre. Or, une fois les besoins primaires établis, on a réalisé que l’on pouvait se divertir. De plus, le rapport que nous avons au collectif est miné par l’individualisme. Cela s’est accentué par l’omniprésence de la méfiance. Se construire dans une société avec la jouissance comme horizon, peut nous emmener à vivre dans un monde de plus en plus superficiel. La quête de sens, la construction de sa propre personne sont des questionnements auxquels notre état psychologique doute.

Cependant, il existe encore des êtres qui ont décidés de ne pas emprunter les grands boulevards. Ils bifurquent le temps d’une pause indéterminée dans un chemin de traverse, pour atterrir dans une petite bulle, préservée du tumulte de la société.

Ce documentaire sensible parle d’une ferme auto-suffisante où des personnes venues d’au-delà des frontières vont et viennent travailler la terre. Là bas, on danse, on chante, on mange, on travaille dur et on se repose dans l’herbe fraîche. Tout simplement. On redécouvre en quelque sorte l’authenticité, on tisse des liens forts, on fraternise, on débat aussi autour des repas, on apprend sans cesse des autres. Serrer fort dans ses bras un inconnu est un acte si beau, si simple, et pourtant si rare.

Cette façon de vivre épouse le rythme des saisons et de ce fait, on développe une réelle écoute des besoins de la terre et des animaux. Ici, on prend le temps de vivre, caresser chaque cabri, tapoter l’eau du ruisseau, sentir la gelée du matin qui cisaille les mains. Vivre au quotidien dans un tel lieu, nous fait basculer dans un rythme oublié de ce siècle :

Travailler collectivement pour la survie de chacun.

{{ readMoreButton }}


Newsletter